17/05/2018

Danube bleue


20:05 Écrit par Estrella Santos dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

10/05/2017

Douceur d'amour, douceur du coeur


22:11 Écrit par Estrella Santos dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

08/02/2017

Emily l'oizeau


20:50 Écrit par Estrella Santos | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

05/02/2017

le bonheur simple

Il me faut pour plus de bonheur:

 Des fleurs, des oiseaux, des rivières, des pierres, des arbres et des chemins.

Des chemins pour traîner sous mes groles la poussière de la terre.

Des fleurs, pour colorer les chemins et embaumer l’air de leur parfum délicat.

Les rivières, pour la fraîcheur et le clapotis qu’engendre l’eau contre les pierres.

Les pierres et les arbres, pour l’oxygène et la beauté des diverses variétés.

Les oiseaux, pour tourner autour de ce beau tableau et pour chanter l’amour.

La solitude absolue, pour décrire le spectacle de la nature en toute quiétude.

Un jour, je me suis amusée à effeuiller une branche de saule au-dessus du ruisseau et, à attacher une idée, une envie à chaque feuille que le courant entraîna. Peut être que je retrouverai ces feuilles et que mon rêve enfin se réalise.

Comment exprimer cette foule de sensations fugitives que j’éprouve dans mes promenades et surtout mes rêves.

Les sons de toute cette nature me charment, l'eau du ruisseau fait entendre dans son chant une certaine plénitude.

La nature manifeste sa grandeur divine.

Surtout la Provence avec sa diversité : la garrigue avec ses senteurs sauvages, les oliviers mon arbre préféré avec ses feuilles longues et fines d'un vert doux.

L'olivier arbre millénaire, symbole de paix, sagesse et d'éternité. Ta silhouette noueuse, évoque le soleil, le chant des cigales. Tu inspires les peintres et les poètes. Tu attires tout au long de l'année les amoureux de la Provence.

Et moi, moi qui rêve de vivre au milieu de tes branches dans une maison de pierres blanches, aux fenêtres mal jointées qui laisseraient passer le souffle du mistral.

Provence j'aime ta nature, tes essences, tes champs de lavandes qui parfument l'air et l'intérieur des maisons et tes olives délicieuses.

Dans tes champs je m'y roulerai. Dans tes chemins je m'y promènerai

Sous tes oliviers je m'y reposerai

Quand Le vent souffle dans les feuilles, ils ont des frissons d'argents, ils sont vivants

Il y en a, qui prenne un pinceau pour exprimer ce spectacle magique.

olivier.jpg    lavande.JPG

 

 

 

 

 

Moi, c’est ma plume que je fais glisser sur une feuille.

Dans le grenier de ma mémoire, je retrouve toutes ces petites sensations de ma jeunesse.

Les moins jeunes y sont aussi, ils viennent à ma mémoire fraîche, ce sont les plus beaux qui m'émeut de douceurs et de tendresses.

Douceur, tendresse retrouvées depuis peu. Un doux  papillon est revenu se poser sur mes petits bonheurs, en faisant couler du miel, avec sa voix pleine de douceur et de délicatesse, sur ma vie 

 

 Certains sages disent que les yeux sont le reflet de l 'âme, je trouve ce coeur beau ! 

Ce n'est pas de moi, mais de toi dans un lointain temps

coeur.jpg

 

 

16:02 Écrit par Estrella Santos | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

18/09/2016

Bouteille à la mer

bouteille à la mer 1.jpg

 

 

 

 

 

 

 

                                                 

                                                        bouteille baiser.jpg
                                         

 

bouteille ob.jpg

bouteille coeur.jpg

 

 

 

 

 

 

 


 

 

bouteille à la mer 1.jpg

 

 

 

images.jpg

 

 

 

 

Chère Catherine,
Pardon de ne pas t’avoir parlé depuis si longtemps. J’avais le sentiment d’être perdu, sans repère ni boussole. Je n’arrêtais pas de me cogner partout. J’étais devenu un fou. Jamais encore je n’avais été perdu, c’était toi qui m’indiquais le nord. Je retrouvais toujours mon chemin, car tu étais mon chemin. Pardonnes la colère que m’as causé ton départ, je pense encore qu’une erreur à été commise et j’attends de dieu qu’il la répare. Je vais mieux
maintenant, le travail me soutient, mais par dessus tout, c’est toi qui me soutiens. Tu m’es apparu en rêve, cette nuit et tu avais ce sourire, qui comme l’étreinte des amants et qui me berce comme un enfant. Tout ce que j’ai gardé du rêve, c’est un sentiment de paix. Je l’éprouvais encore à mon réveil et je me suis efforcé de le prolonger aussi longtemps que possible. Je t’écris pour te dire que je m’embarque à la recherche de cette paix et pour te demander pardon pour tant de choses.
Pardon de n’avoir pas mieux veillé sur toi, pour que tu n’ais jamais froid, jamais peur, que tu ne sois jamais malade. Pardon de n’avoir pas su trouvé les mots pour exprimer ce que je ressentais. Pardon d’avoir tant tardé à réparer la porte, c’est fait aujourd’hui. Pardon pour les fois ou nous nous sommes disputé, pardon de n’avoir pas su m’excuser, c’était par orgueil et pour tous les compliments que je ne t’ai jamais fait, sur tes coiffures et les vêtements que tu choisissais et par dessus tout de ne pas t’avoir serré si fort que dieu n’aurait pu t’emporter.
Avec tout mon amour,

une bouteille à la mer,

Garett à Catherine Land Blake.

  

ffff.jpg

  A tous les navires au large, à tous les ports d'attache, à la famille, à tous les amis et à tous les inconnus. Ceci est un message, une prière ; Le message, c'est que mes voyages m'ont enseignés une grande vérité. J'avais déjà ce que tout le monde recherche ;

Que très peu arrivent à trouver. La seule personne au monde que je suis née pour aimer toute ma vie. Une personne comme moi ; Originaire des Outer Banks, au bord de l'atlantique mystérieux : Une personne riche de trésors tous simple.

Qui s'est faite elle même ; A havre ou j'étais toujours chez moi ; Et nulle vent, nulle tempête, ni même la mort ne pourront jamais détruire ; La prière, c'est que tous les êtres puissent connaître un tel amour , afin qu'il  les guérisse ;

Si ma prière est exaucée, elle effacera toute faute, tout regret et apaisera toute colère ; S'il vous plait mon Dieu. Amen

Une bouteille à la mer, Catherine Land Blake

 

 

images (2).jpg

  images (1).jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

Tu me manque,

Tout me manque.

Mais ce qu'il me manque c'est toi, celui que je n'ai pas.

Une personne riche de trésors simples et, que rien ne pourra détruire.

Et pouvoir dire à quelqu'un :

- Ce qu'il t'arrive me touche, car c'est à toi que ça arrive.

Message à l'inconnu (e)

 "L'amour, ce dont il a le plus besoin, c'est l'imagination. Il faut que chacun invente l'autre avec toute son imagination, avec toutes ses forces et qu'il ne cède pas un pouce de terrain à la réalité ; alors là, lorsque deux imaginations se rencontrente... il n'y a rien de plus beau".

                                                                                                 Romain Gary

 

   

21:47 Écrit par Estrella Santos | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |