12/05/2011

NYONS

NYONS.jpg

 

OLIVIER.jpg

Nyons est fière d’être la Capitale de l’olive, pays où souffle le Pontiac (vent doux local). Et la beauté des rues, de son pont roman, sa tour Randonne (chapelle gothique) très originale qui domine la ville. C’est un tableau qui ressemble au paradis. Le climat de cette région offre une olive et une huile délicieuse (la Tanche). L’olivier est l’arbre sacré de la région. Il est dit que l’olivier serait apparu, sous une forme sauvage, il y a plus de 14000 ans. Des feuilles fossilisées datant de 8000 ans avant J-C ont été retrouvées à Roquevaire en France (l’une d’elle est exposée au musée de l’Olivier à Nyons). Sa culture aurait débuté plus de 4000ans avant J-C en Crète, mais certains citent les Phéniciens comme les premiers cultivateurs. C’est un arbre riche. Ses utilisations sont nombreuses et reconnues ; nourriture, combustible pour l’éclairage, soin pour la peau et les rhumes, décoctions pour tisanes réputées bienfaisantes. Symbole de la force et de sagesse dans la Grèce antique, l’olivier et son huile sont alors les rois des jeux olympiques. Les vainqueurs se voyaient offrir non seulement une couronne en rameau d’olivier mais également des jarres remplies d’huile d’olive.

 La légende raconte que l’olivier n’est autre que le fruit d’une querelle entre Athéna, déesse de la sagesse et Poséidon, dieu de la mer, voulant tous deux être placés à la tête de la plus grande ville de Grèce. Afin de les départager, Zeus le Dieu suprême des Grecs leur demanda de faire chacun le cadeau qu’ils pensaient le plus utile à l’humanité et les hommes les départageraient.

Poséidon brandit et fit jaillir d’un rocher un cheval magnifique pouvant porter cavalier et armes, traîner des chars et faire gagner des batailles. De son côté, Athéna se pencha sur un morceau de terre, et, en le touchant, fit sortir un arbre à la vie éternelle permettant de nourrir, soigner les blessures et les rhumes. L’olivier, car tel était l’arbre ainsi sorti du sol, fut déclaré « le don le plus utile à l’humanité » et Athéna obtint la protection de la ville qui porte encore son nom : « Athènes ».  

 mésange                                                           

 BRANCHE OLIVES.jpg



22:39 Écrit par Estrella Santos dans La Provence | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.