15/04/2011

Journée de détente

  Je suis là, assise dans mon jardin, mon univers. Univers de ravissement et d’inspiration. Les paupières closes, je m'évade au bord de
la mer. Je suis assise sur le sable face à cette immense étendue d’eau salée. La plage est déserte. Je suis blottie tout contre toi, deux corps de femme, qui mirent leurs yeux dans
la mer, personne autour, ce ne sont pas des vacances, on est bien. Ton souffle dans mon cou et tes mains caressantes me ravisses. Un grand châle couvre tes épaules, tu le rabats sur moi pour me protéger, du léger vent qui souffle sur nos corps. Nous avons passé une journée merveilleuse. Un ami peintre inspiré par notre sensualité nous a peint sur une toile. C’était un soir, nous étions sur la terrasse de notre maisonnette, nous avions convié le peintre à partager notre thé ainsi qu’une tarte aux citrons meringués que nous avions confectionnés. Il est arrivé avec une toile et des pinceaux. Il nous dit ne pouvoir sans passer et que tout comme moi il se trimbale avec ses outils dès qu’il sort. Moi, mes outils tiennent dans un sac,  voir une poche. Il manie aussi bien le pinceau que moi
la plume. Quand il est arrivé et qu’il nous a aperçu sur la terrasse il est tombé en extase « à ses dires » devant notre charme sensuel. Il a posé sa toile vierge sur un chevalet. Avec ses doigts agiles, il a fait voltigé son pinceau sur
la toile. Il voulait l’imprégner "à ses dires", de notre élégance sensuelle.

 

Estrella

la plume à la main.jpg

chevalet.jpg

 

 

09:32 Écrit par Estrella Santos dans amour | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

02/03/2011

La tendresse

 

tendresse

tendresse

 

UNE  AUTRE  VIE      

 

  Ose le meilleur de ta vie car, personne d’autre que toi la vivra

 Ne laisse jamais la peur gâcher tes rêves.

 Suis ta route et ne te retourne jamais

Et surtout pense à oublier

la plume à la main.jpg

16:24 Écrit par Estrella Santos dans amour | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Une soirée de charme

ROSE JAUNE TEXTE.jpg

Petit moment de rêve      

 

 Quelle sensation velouté. Tu ne cessais de me cajoler, de visiter mon corps. Dans mon oreille, tu me susurrais de jolis mots, de ceux qui ne font qu'effleurer les rêves.

Mes seins pointaient sous tes doigts, les moindres recoins de mon corps. 

Un jour, une de ces journées que mon cœur et mon corps n'a jamais   oubliés tant tu m'as charmé.

Un instant, je ferme les yeux pour revivre ce moment. Je me revois dans la chambre, l'air est parfumé. Du jasmin me semble t'il. La pièce était sombre, juste quelques lumières  dansantes m'accueillirent.

Des petites roses jaunes trônaient à chaque coin de la pièce et pour que tout soit parfait, une musique douce m'emportait, en même temps que tes bras, sur un nuage de tendresse.

 Etendue sur des draps de soie, délicatement tu me dénudas. Mes yeux sont clos pour mieux sentir tes mains douces. Tu faisais couler, tout le long de mon corps, de l'huile essentielle. Le mouvement de tes mains était rapide et parfois lent.

Nos corps s'excitaient.  J'avais envie de toi ou plutôt tu m'avais donné envie de toi.

Nous avons fait l'amour tendrement, sensuellement, ce fut très fort. Notre jouissance fut une explosion de plaisir et d'étoiles.

 Tu m'avais fait découvrir l'amour, le vrai, celui qui fait transpirer l'œil, celui qui vient du cœur.

 Celui qui fait rêver, celle qui recherche le respect, l'amour sensuel, la tendresse

Aime moi et dans mon cœur tu seras le roi.

 

Estrella

14:08 Écrit par Estrella Santos dans amour | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

28/01/2011

un ange

ange lumineux.gif

10:54 Écrit par Estrella Santos dans amour | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

21/01/2011

Les fleurs du bien

FLEURS JAUNE.jpg

champ-de-fleurs blog ok 1.JPG 

 

A travers les entempéris,
Les mauvaises passes,
Les jours d'ennui,

Pense à moi,
Pense à moi,
Si t'en as envie.

Je ne sais plus où courent tous ces gens,
Mais c'est sans doute très important,

Pour y passer, y passer, autant de temps,

Moi je me suis mis dans un jardin,
A cultiver les fleurs du bien,                                          

Pense à moi,
Pense à moi,
Si t'en as besoin,

Tu vas croire que c'est encore loin,
Mais c'est juste au bout d'un chemin,
Et là, tu reconnaîtras les fleurs du bien,
Pense à moi, pense à moi si t'en as besoin.

Près d'un piano désaccordé,
En attendant que vienne une idée,
Tu seras, tu seras, toujours, où me trouver
Je sais bien que le monde est grand,
Et qu'il faut regarder de l'avant,
Mais pense à moi, pense à moi si t'en as le temps.

Moi je me suis mis dans un jardin,
A cultiver les fleurs du bien,
Pense à moi, pense à moi,
Si tu en as besoin.

Tu vas croire que c'est encore loin,
Mais c'est juste au bout d'un chemin,
Et là tu reconnaîtras les fleurs du bien,
Pense à moi, pense à moi si t'en as besoin.

Je te dis ça autant que j'en ris,
Puisque l'humour ne change pas la vie,
Pense à moi, pense à moi,
si t'as envie,

Je sais à peu près ce qui m'attend,
Et même après quoi courent les gens,
Je ne vois plus ne vois plus rien, de très urgent,

Pense à moi, pense à moi, hoo

Pense à moi, pense à moi...
Là au fond de mon jardin
A cultiver les fleurs du bien,

Hum... les fleurs du bien, hum...

Pense à moi, pense à moi hum...
Pense à moi,..., pense à moi...

Mais là au fond du jardin,
A cultiver les fleur, à cultiver les fleurs du bien, Pense à moi,
Pense à moi.

Pascal Obispo                                                            les fleurs du bien.jpg

 

 

21:05 Écrit par Estrella Santos dans amour | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |